Visite de l’usine Munari à Vérone (Italie)

Début décembre, nous avons eu la chance d’être invités par le fabricant de meubles TV italiens haut de gamme, Munari. Nous avions entendu parler à plusieurs reprises de cette usine si particulière dont les gens du métier disaient qu’il s’agissait d’un véritable modèle de propreté et d’optimisation énergétique.

La très grande majorité des fabricants de meubles italiens se trouvent dans la zone Milan-Venise-Parme du nord de l’Italie. Ce regroupement leur permet un échange industriel important et une proximité avec différents artisans et designers aux compétences rares.

Après quelques heures de route, nous arrivons donc à Vérone en Italie, ville célèbre pour son histoire de Roméo et Juliette. C’est donc dans un contexte poétique et par un froid glacial (0°C) que nous arrivons au siège de la société Munari.

Les bureaux sont attenants à l’entrepôt et l’ensemble, certes imposant, nous semble toutefois à taille humaine. Heureux de pouvoir enfin démystifier cette légende Munari, nous entrons dans le bâtiment et nous nous présentons à l’accueil.
Nous retrouvons là toute l’hospitalité italienne, car nous nous sommes fait accueillir très chaleureusement par une équipe sympathique et drôle. Nous remarquons immédiatement qu’il s’agit là de véritables passionnés ou devrions nous dire plutôt de vrais amoureux de leur métier. Nous ont accueilli le directeur général, le directeur commercial et le célèbre designer de la marque qui est également le directeur marketing.

Créée en 1977 par les frères Munari, cette société semble toujours très familiale, malgré le professionnalisme qui s’en dégage. Plusieurs personnes du nom de Munari nous sont présentées.

Un des cousins Munari, en charge de la zone « France », fait notre guide, nous évitant ainsi de trop devoir parler anglais et nous assurant de tout bien comprendre (nous ne parlons pas un mot d’Italien, mais nous allons nous y mettre, promis).

Les portes arrière des bureaux s’ouvrent et là, nous y sommes. Le mythe va-t’il s’effondrer ?

Nous commençons par découvrir l’étonnante zone de stockage qui précède l’usine. Je dis étonnante, car tous les cartons sont blancs et la zone est d’une propreté que nous n’avons jamais vue dans un endroit pareil. Il règne ici un calme religieux et nous sentons que nos hôtes sont fiers de ces boites blanches qui représentent pour eux le fruit de leur travail. Nous passons au travers des allées dans lesquelles sont stockés tous les modèles de la marque Munari. Nous apercevons sur les étiquettes les modèles que nous connaissons: Modena, Berlin, les fameux Milano, Capri, Sydney… Ils nous expliquent alors qu’ils se refusent de tomber en rupture de stock et que par conséquent ils disposent toujours d’un stock tampon très important. Que leur capacité à délivrer rapidement leurs meubles fait partie de cette philosophie haut de gamme. Nous sommes impressionnés, il faut bien l’avouer. Nous nous rapprochons d’une nouvelle porte derrière laquelle se trouve la fameuse zone de fabrication…

La visite de l’usine commence par la zone ou arrivent les plaques de bois. Nous constatons très fiers de nous que l’arrivage de bois que nous avons sous les yeux vient des landes en France. Nous ne manquons pas de le faire remarquer et ils nous précisent que cela dépend des périodes. Qu’ils ne commandent que des bois de qualité pour permettre un usinage fin et précis difficile à obtenir avec des bois de qualité inférieure.

Ces immenses plaques de bois passent sur une machine ou elles sont automatiquement tournées, découpées puis retournées et redécoupées, de façon à ce qu’il n’y ait quasiment aucune chute. Il s’agit là d’un automate programmé en fonction des besoins de production du moment.

Les plaques sortent donc découpées grossièrement puis des ouvriers les places dans une autre machine qui effectue une découpe plus fine des contours. Cette machine qui recoupe les contours au 10e de millimètre nous dit on, va même jusqu’à apposer les bandes de finition tout autour des plateaux.

Entre chaque machine-outil, les ouvriers s’affairent à déplacer les plaques qui sont rangées et superposées avec des patins pour éviter que celles-ci s’abiment. Une autre machine fait les trous avec une précision chirurgicale… Une autre machine dépoussière chaque plaque… Un ballet presque gracieux entre des hommes et leurs machines et tout cela sans précipitation. Le rythme est modéré laissant le temps aux hommes de vérifier à l’œil et au touché le travail de chaque machine.

Nous sommes très étonnés de voir toutes ces machines travailler le bois alors que l’usine est d’une propreté étonnante. Nous exprimons donc cette réflexion à nos interlocuteurs et nous constatons que leurs visages s’éclairent. Ils devaient attendre notre remarque visiblement.

Comme vous le remarquerez sur les photos, l’usine est pourvue d’importants tuyaux d’aspiration qui descendent sur chaque poste de travail et sur chaque machine. Pour le confort des ouvriers travaillant dans l’usine et pour éviter la poussière qui nuiraient à la finition des meubles TV une fois monté, ces aspirateurs recyclent l’air et récupèrent les poussières de bois qui sont alors stockés dans une benne. Cette benne repart en direction du fournisseur de bois pour être recyclée en de nouveaux panneaux. Une démarche écologique que nous saluons, mais ce n’est pas tout.

Ils nous font remarquer la température confortable de l’usine. En effet alors qu’il fait près de 0°C dehors, la température dans l’usine est proche des 20°C. Notre interlocuteur français nous explique alors que le frottement des particules de bois lors du procédé d’aspiration engendre de la chaleur, qui est alors récupérée pour être ensuite renvoyée dans l’usine. Il s’agit là d’un système relativement rare en Europe qui leur assure un confort de travail important et une meilleure maitrise des matériaux qu’ils manipulent en évitant les variations thermiques.

Nous sommes bluffés, il faut bien l’avouer. Nous avions entendu parlé de cette usine comme d’un vrai modèle écologique, mais nous pensions au fond de nous qu’il s’agissait encore une fois d’un pseudo argument marketing, comme font certains constructeurs. Il n’en est rien. Ces gens-là aiment leur métier au point de respecter la matière, leurs employés et les clients qui se retrouveront avec un meuble Munari dans leur salon.

Nous continuons la visite en arrivant sur la zone d’assemblage. Ici arrivent les pièces commandées à d’autres fournisseurs, comme des charnières de grande qualité qui viennent du Japon, des colles conçues en collaboration avec la célèbre société 3M, des plaques de verre, etc. À partir de ce moment là, tout l’assemblage et le conditionnement sont réalisés à la main.

Avec beaucoup de dextérité, des femmes et des hommes assemblent les différentes pièces du modèle qu’ils doivent construire. Ils collent, ils vissent, ils contrôlent, ils nettoient et ils conditionnent. Même les cartons sont conçus pour être très résistants. En effet, les meubles sont lourds et la majorité des modèles de la marque Munari, comme les Milano sont emballés « montés ».

Après nous avoir montrés également leur laboratoire de recherche et développement ou des ingénieurs de Munari travaillent sur de futurs modèles de la marque, nous rejoignons le Showroom, dans les bureaux où nous retrouvons les modèles bien connus exposés sous nos yeux.

Ils nous montrent également quelques futurs meubles TV intégrants des technologies électriques et informatiques dont nous avons promis de ne pas dévoiler les secrets sur meubletv.com pour le moment. Attendez-vous à de chouettes choses dont nous parlerons en temps voulus.

Nous avons donc remercié cette équipe pour cet accueil si sympathique et nous les avons félicités pour cette démarche de qualité et cette philosophie dans laquelle nous croyons tant.

Munari est véritablement une marque haut de gamme et cette visite nous a permis de comprendre les prix auxquels sont vendus ces meubles qui peuvent parfois sembler chers. Pour avoir visité d’autres usines de meubles pour TV dans différents pays, nous sortons là de la plus belle démonstration de respect du produit et de la matière que nous ayons vue.

Encore un grand merci à toute l’équipe et continuez à bien faire votre métier.

 

Voici la galerie de photos :